Juillet 2003 Pyrénées centrales (3)

Le samedi 19 juillet, c’est en rive gauche de la Cinca, vers Laspuna que nous nous dirigeons. Après avoir traversé des paysages de garrigues et de buxaies, nous parvenons au monastère royal de San Victorian. Déçus de ne rien pouvoir y visiter, nous repartons par une route différente. Deux kilomètres au-delà, nous parvenons près d’une chapelle où tables et bancs vont nous permettre de déballer les provisions du pique-nique. Et, signalons-le, c’est dans ces parages que nous avons pu admirer pour la première fois les grandes hampes blanches de Lysimachia ephemerum. Le retour s’effectue par Arro et Ainsa où nous ne manquons pas de nous désaltérer. Et voici toujours des extraits de relevés de plantes effectués en divers endroits. Dans les garrigues ou dans les buxaies etc. Arenaria leptoclados, Blackstonia perfoliata, Brachypodium phoenicoides, Catananche caerulea, Celtis australis, Cephalaria leucantha, Chondrilla juncea, Convolvulus cantabrica, Dorycnium pentaphyllum, Eryngium campestre, Ficus carica, Fumana ericoides, Laserpitium nestleri, Rhaponticum (ex Leuzea) coniferum, Origanum vulgare, Petrorhagia prolifera, Picnomon acarna, Quercus coccifera, Salix eleagnos, Santolina chamaecyparissias, Sideritis hirsutus, Verbascum densiflorum, Vitis vinifera subsp sylvestris…

Vieux village en allant à San-Victorian

Chapelle en allant à San-Victorian

Monastère de San-Victorian

Au cours du circuit Escalona Laspunas

Au cours du circuit Escalona Laspunas

Paul, Lilia, H. Bayle

Au cours du circuit Escalona Laspunas

Blackstonia perfoliata

Catananche caerulea

Convolvulus cantabrica

Eryngium campestre

Ficus carica

Laserpitium nestleri

Leuzea conifera

Lysimachia ephemerum

Lysimachia ephemerum

Origanum vulgare

Petrorhagia prolifera

Picnomon acarna

Quercus coccifera

Verbascum densiflorum

Cirsium acaule

Phlomis herba-venti

Prunella laciniata

Silybum marianum

Cirsium ferox

Nauplius aquaticus

Aux alentours du monastère San Victorian : Cirsium acaule, Phlomis herba-venti, Prunella laciniata, Stahelina dubia, Silybum marianum etc. A l’Ermita Fuente Sancta : Cirsium ferox, Ligustrum vulgare, Nauplius aquaticus, Nigella gallica.

Le dimanche 20 juillet, à un kilomètre à peine au nord d’Escalona, nous bifurquons à droite, puis traversons Laspuna et à l’entrée même du hameau de Ceresa, empruntons en voiture une piste de quatre kilomètres. Sur ce court trajet, plusieurs arrêts pour prospecter en vitesse divers pierriers. Puis arrivée à la Collada ! Mais nous n’irons pas d’ici, comme il avait été prévu, à l’immense éboulis oriental de la Pena Montanesa à 3h30 de marche. Bien trop longue ascension pour un résultat aléatoire ! Contentons-nous d’examiner les lieux : là-bas sur une large étendue moutonnée, on peut voir et nommer une plante la colonisant. Il s’agit d’Echinospartum horridum, plante que nous avions été voir, tout exprès vers l’Espinouse. Elle croît aussi spontanément, en tant qu’espèce relictuelle, sur un terrain privé vers Couzon au Mont-d’Or, près de Lyon. Mais là, le propriétaire n’admet aucune incursion dans les parages de son domaine, à ce que l’on dit. Mais revenons à nos moutons ! Et, de la voiture, redescendons de temps à autre pour explorer les lieux et relever quelques plantes. C’est ainsi que nous ne manquons pas l’arrêt au grand éboulis que nous avions repéré en montant. Dans celui-ci, quel bonheur, j’aperçois, bien dissimulées parmi les cailloux, les feuilles de la Dioscorea (ex Borderea) pyrenaica, que depuis des années je désirais voir. Henri s’aventure plus haut sur la pente caillouteuse pour explorer le pierrier et tenter de la trouver en fleurs… mais en fruits seulement il la découvre et la photographie. La chance nous souriant encore, voici pour tous, une inconnue encore, la belle Aquilegia pyrenaica. Là se termine l’herborisation à la Pena Montanesa où de la liste effectuée, nous extrayons les espèces suivantes : Acer opalus, Acinos alpinus, Campanula speciosa, Cirsium eriophorum et vulgare, Cruciata glabra, Dianthus pyrenaicus subsp attenuatus, Epilobium montanum, Epipactis atrorubens, Euphrasia salisburgensis, Fragaria vesca, Helleborus viridis, Lavandula angustifolia subsp pyrenaica, Orthilia secunda, Paronychia kapela subsp serpyllifolia, Pinus uncinata, Rumex scutatus, Sanguisorbe minor et officinale.

Collada de Peña Montañesa

Eboulis à la Collada de la Peña Montañesa

Peña Montañesa

Peña Montañesa

Au pied de la Peña Montañesa

Pineta

Pinus mugo subsp uncinatus

Panneau Pena Montanesa : 3h30

Echinospartum horridum

Echinospartum horridum

Echinospartum horridum

Echinospartum horridum

Borderea pyrenaica

Aquilegia pyrenaica

Aquilegia pyrenaica

Acinos alpinus

Campanula speciosa

Cirsium eriophorum

Cirsium vulgare

Crepis pygmae

Cruciata glabra

Dianthus pyrenaicus subsp attenuatus

Lavandula angustifolia ssp pyrenaica

Melica ciliata

Orthilia secunda

Paronychia kapela subsp. serpyllifolia

(suite)