1995 Aragon et Castille (6)

Ce 31 mai, comme convenu la veille, nous allons retrouver nos amis sur la route de Candeledo. Là quel beau spectacle que celui d’étendues de Cistus ladanifer et populifolius mêlés à Halimium ocymoides ! Puis montée sur Guisando aux bas-côtés de la route ponctués de pins d’Alep. Dans les friches présence d‘Hyparrhenia hirta et d’Andropogon distachyos. Avant la bifurcation d’El Hornillo, arrêt en bordure de champs vierges d’herbicides ce qui permet de dresser une liste d’une bonne quarantaine d’espèces parmi lesquelles nous en extrayons quelques-unes : Dorycnopsis gerardi que nous connaissons de Corse, Antirrhinum graniticum, Astragalus lusitanicus, Centaurea sulphurea, Centaurium umbellatum, Cistus psilosepalus, Helianthemum lavandulaefolium, Phagnalon saxatile, Rumex bucephalophorus, Tragopogon crucifolius. Plus loin dans un bois de pins tout noirci par un incendie, seuls Thapsia villosa et Hispidella hirta jettent une note lumineuse. Au-delà, des Genista florida de quelque trois mètres de haut, simulent un mur doré sous leur intense floraison jaune d’or. A mille mètres d’altitude les eaux d’un torrent blanchissent, polissent les roches énormes encombrant son lit, mais n’offre rien sur ses rives pour les botanistes que nous sommes. C’est là toutefois que nous rencontrons nos amis. Avec eux nous empruntons une petite piste forestière qui se termine à un arboretum non ouvert au public mais dans lequel nous apercevons genévriers thurifères et semble-t-il Abies pinsapo. Le long de cet arboretum est un sentier où nous faisons quelques pas et notons les plantes suivantes : Apium nodiflorum, Aristolochia paucinervis ex longa, Echium lusitanicum, Gladiolus illyricus, Oenanthe crocata, Orchis coriophora, Ornithopus perpusillus, Potentilla rupestris, Scleranthus annuus Thapsia villosa. Puis retour aux voitures, aller à Guisando et après le pique-nique, dernière herborisation espagnole dans une région où les pentes caillouteuses se dissimulent sous les cistes de toutes sortes accompagnés de Cytisus striatus et d’arbustes actuellement sans fleurs et sans fruits ressemblant malgré tout à Arbutus unedo. Sous des bosquets de pins voici de la fougère mâle, et au pied de rochers des espèces déjà vues avec en plus Drimia (ex Urginea) maritima, aux énormes bulbes à demi enterrés. Non loin de Candeledo, plantation le long des rues, d‘Ailanthus altissima et de Phoenix canariensis qui nous font prendre conscience qu’ici commence l’Espagne du Sud. Comme de coutume au café nous allons, pour faire nos adieux à nos compagnons d’herborisations. Ils vont eux prospecter les sites où ils n’étaient pas encore avec nous, quant à nous direction de Tolède que nous avons prévu de visiter et recherche aux abords de la ville, d’un hôtel.

Château dans les environs d'Arenas

Château dans les environs d’Arenas

Cistus ladaniferus

Cistus ladaniferus

Cistus populifolius

Cistus populifolius

Halimium ocymoides

Halimium ocymoides

Pinus halepensis

Pinus halepensis

Astragalus lusitanicus

Astragalus lusitanicus

Cistus psilosepalus

Cistus psilosepalus

Phagnalon saxatile

Phagnalon saxatile

Rumex bucephalophorus

Rumex bucephalophorus

Torrent vers El Hornillo

Torrent vers El Hornillo

Torrent vers El Hornillo

Torrent vers El Hornillo

Aristolochia paucinervis

Aristolochia paucinervis

Potentilla rupestris

Potentilla rupestris

Guisando

Guisando

De Guisando à la 501

De Guisando à la 501

Ailanthus altissima

Ailanthus altissima

Vue sur Tolède depuis l'hôtel

Vue sur Tolède depuis l’hôtel

Jeudi 1er juin, nous quittons relativement tôt notre hôtel installé dans un ancien monastère. Tout d’abord regard sur la ville qui en contre-jour n’est pas comme hier en fin de journée aussi agréable à contempler. Après avoir franchi le Tage sur un pont de construction récente, nous pénétrons dans la vieille ville médiévale. Comme pour Prague, nous ne ferons pas de compte rendu détaillé de la visite, Internet le faisant d’une façon bien plus complète pour ceux qui le désirent. Voici tout de même ce que nous avons vu ou ce que nous avions prévu de visiter sans tenir compte des horaires de fermeture. L’Alcazar que justement nous ne visiterons pas car il ouvre bien plus tard et où il n’y a d’ailleurs à voir qu’un musée consacré au franquisme ; la cathédrale qui de l’extérieur paraît plutôt banale mais dont l’intérieur est saisissant d’immensité et de beauté, (le trésor et le cloître étant fermés, la visite de cet édifice en est écourtée); à Santo Tomé afin d’admirer le tableau le plus célèbre du Gréco, « l’enterrement du Comte d’Orgaz » ; la synagogue du Transit ; Sainte-Marie la Blanche, ancienne synagogue transformée en église ; le monastère de Saint-Jean-des-Rois de style gothique flamboyant et au merveilleux cloître à deux étages. Il reste encore de beaux monuments, des musées intéressants à visiter, mais il nous faut partir… et nous voici roulant sur la route de Tolède à Madrid, très encombrée. De Madrid à Saragosse nous traversons un véritable désert. Plus loin le paysage un peu moins aride, offre sur les bas-côtés de la voie d’innombrables touffes de mufliers roses et blancs et de Linum suffruticosum. Vers Alhama d’Aragon, dans des terres incultes, présence de Lygos sphaerocarpa, lequel orne aussi, en mélange avec Spartium junceum, la bande de séparation de l’autoroute. Entre Saragosse et Lérida, apparaît de nouveau Lygeum spartum. En fin de journée nous voici à l’hôtel del Sanglar d’Espluga de Francoli.

Vendredi 2 juin, après un court arrêt à Empurias, nous reprenons la route. En France à Valence, nous laissons Jeannette à la gare et, satisfaits, nous arrivons à Saint-Etienne en fin de journée.

Tolède

Tolède

L'Alcazar de Tolède

L’Alcazar de Tolède

Cathédrale de Tolède

Cathédrale de Tolède

Cathédrale de Tolède

Cathédrale de Tolède

Le Transparent de la cathédrale de Tolède

Le Transparent de la cathédrale de Tolède

Retable du grand autel à Tolède

Retable du grand autel à Tolède

Plafond à la cathédrale de Tolède

Plafond à la cathédrale de Tolède

Rosace de la porte principale de la cathédrale de Tolède

Rosace de la porte principale de la cathédrale de Tolède

Santo Tomé Enterrement du comte d'Orgaz

Santo Tomé Enterrement du comte d’Orgaz

Cloître supérieur de la cathédrale de Tolède

Cloître supérieur de la cathédrale de Tolède

Santa Maria la Blanca à Tolède

Santa Maria la Blanca à Tolède

Synagogue du Transit

Synagogue du Transit

Maison del Greco

Maison del Greco

Entre Madrid et Saragosse

Entre Madrid et Saragosse

(suite)