1994 Herborisation provençale en février

Herborisation hivernale en Provence les 12 et 13 février 1994.

Sept participants.

Au matin du 12 février nous voilà donc partis avec Lilia et Jeannine pour le Midi. Après avoir été chercher à la gare de Valence André O. venu de Grenoble, direction de Martigues, la Venise provençale. Là, devant la gare (encore!), nous avons rendez-vous avec Camille Granger et son épouse. A midi pile la rencontre a lieu. Nos compagnons prennent les devants en direction de Lauron dans les parages de laquelle nous pique-niquons, herborisons et dressons une première liste. Mais comme Allium chamaemoly que nous sommes tout exprès venu voir est chétif, André nous propose de nous emmener à la proche station du Carro. Là, au sémaphore de La Couronne, s’épanouissent quelques beaux exemplaires à fleurs multiples. Photos bien sûr et second relevé. De nouveau, sous la conduite de Camille Granger, nous traversons d’immenses étendues d’Ulex parviflorus en pleine anthèse. Arrêt à la calanque de Vesse puis à celle de Niolon, avec ultimes relevés.

00-lauron-b-du-r

Lauron (Bouches-du-Rhône)

01-la-vesse-face-a-marseille

La Vesse, face à Marseille

02-la-vesse

La Vesse, face à Marseille

03-niolon

Niolon

01-evax-pygmaea

Evax pygmaea

02-sonchus-tenerrimus

Sonchus tenerrimus

03-veronica-cymbalaria

Veronica cymbalaria

04-allium-chamaemoly

Allium chamaemoly

05-hyoscyamus-albus

Hyoscyamus albus

06-crepis-sancta

Crepis sancta

07-hyoseris-radiata

Hyoseris radiata

08-cerastium-pumilum

Cerastium pumilum

09-phagnalon-sordidum

Phagnalon sordidum

10-convolvulus-althaeoides

Convolvulus althaeoides

11-globularia-alypum

Globularia alypum

12-coronilla-juncea

Coronilla juncea

Ce dimanche 13, nous quittons l’île Rose de Six-Fours et prenons la direction de Pradet. Au sud de la route Pradet-Carqueyranne est une région peu urbanisée où C. Granger nous conduit. Alors à pied, nous suivons un chemin qui nous mène à la jolie et tranquille baie de Sainte-Marguerite. De là nous commençons à gravir une pente qui se termine à un fort au pied duquel une étendue d’anagyres fétides en pleine floraison s’offre à nos regards émerveillés. Jusqu’alors, tant en Grèce qu’en France, je ne les avais vus que fructifiés. Nous les reverrons encore cette année même, au mois de mai, lors du stage de Bédarieux, mais bien sûr, à cette époque, arborant de beaux fruits. En redescendant, tout en nous éloignant un peu de la sente, nous apercevons sur un éperon rocheux, les touffes blanchâtres de Matthiola incana puis quelques buissons d’Euphorbia dendroides, euphorbe arborescente, ainsi que Lavatera maritima. En bas du chemin, dans des jardins à l’abandon, fleurit Teucrium fruticans qui parvient à se naturaliser. Sur la plage, nous prenons ensemble notre dernier repas parmi les pelotes de mer dont le nom savant est aegagropiles. Elles sont formées de fibres de feuilles mortes de Posidonia oceanica agglutinées à des fragments de rhizome, le tout roulé sans fin par les flots. Après quoi, ce sont les adieux.

04-san-peyre-pres-de-ste-marguerite-vers-toulon

San Peyre près de Sainte-Marguerite vers Toulon

05-san-peyre-de-plus-pres

San Peyre, vu de plus près

06-le-fort-de-st-peyre

Le fort de San-Peyre

01-anagyris-foetida1

Anagyris foetida

02-anagyris-foetida2

Anagyris foetida fructifié

03-matthiola-incana

Matthiola incana

04-euphorbia-dendroides

Euphorbia dendroides

05-euphorbia-dendroides-fructifie

Euphorbia dendroides fructifié

06-pistacia-lentiscus

Pistacia lentiscus

07-ferula-communis

Ferula communis

08-oxalis-pes-caprae

Oxalis pes-caprae

09-teucrium-flavum

Teucrium flavum

10-teucrium-fruticans

Teucrium fruticans

11-arum-italicum

Arum italicum

12-asparagus-acutifolius

Asparagus acutifolius

13-posidonia-oceanica1

Posidonia oceanica

14-posidonia-oceanica2-pelotes-de-mer

Posidonia oceanica (pelotes de mer)

(suite)