1991 Alpes de Carnie

Du 22 juin au 9 juillet (3 participants)

De Florence à Vienne par les Alpes de Carnie, voyage précédé d’une journée à Charminelle pour y admirer ses innombrables sabots de Vénus et dans les parages de Val d’Isère pour y découvrir Callianthemum coriandrifolium et Cortusa matthiolii.

03-Callianthemum coriandrifolium

Callianthemum coriandrifolium

01-Myosotis alpestris

Myosotis alpestris

02-Gagea fragifera

Gagea fragifera

Cette journée du 22 juin avait été organisée pour les personnes de notre groupe, désireuses de voir Cypripedium calceolus. Après quoi, retour chez soi ou bien début du voyage pour l’Italie. Ce voyage, cette année, donnait la part belle au tourisme au détriment de la botanique. En effet ; après le séjour à Florence, il avait été prévu quelques jours d’herborisation dans les Alpes de Carnie avant de rejoindre Vienne où nous devions séjourner aussi quelques jours. Voici donc, pour chaque journée, lieux d’herborisations et espèces rares relevées.

Dimanche 30 juin, départ de Florence en fin de matinée. Par l’autoroute bientôt Bologne, puis Padoue, Venise, Udine. Abandon de la voie rapide et route longeant le Tagliamento. Et voici Santina et Tolmezzo. Dans la montée de Passo Pura où nous prendrons pension pour quelques jours à 1425 mètres d’altitude à l’hôtel-refuge Tita Piaz, arrêt botanique motivé par la présence de Clematis recta au pied desquelles se niche Cyclamen purpurascens.

04-Clematis recta

Clematis recta

05-Cyclamen purpurascens

Cyclamen purpurascens

Lundi 1er juillet, à 1,5 km après le col, arrêt herborisation pour de magnifiques hémérocalles jaunes et autres belles fleurs. Un second arrêt car la hêtraie laisse la place à la chênaie pubescente et son cortège de plantes. Au-delà, avec l’altitude de plus en plus basse apparaît le charme-houblon accompagné de nombreuses espèces herbacées. Ensuite, Ampezzo et Priuso. Pique-nique à la chapelle de la Madonna del Vergon, puis courte herborisation. En voiture ! Et nouvel arrêt pour Physoplexis comosa, les griffes du diable. Continuons jusqu’au col de Rest d’où nous rayonnons afin d’explorer diverses stations. Nous voyons entre autres la curieuse Cardamine enneaphylla au verticille de trois feuilles trifoliées. Avant de rejoindre Passo Pura, petit aller-retour au sud à Tramonti di Sopra, puis à Ampezzo direction de Forni où, à proximité d’un marécage, s’épanouissent de belles touffes d’Iris graminea. Là se termine une riche journée botanique.

01-Hôtel-Refuge Tita Piaz

Hôtel-Refuge Tita Piaz

02-Ancien hôtel-refuge Tita Piaz au Passo Pura

Ancien hôtel-refuge Tita Piaz au Passo Pura

03-Vue depuis le balcon de Tita Piaz

Vue depuis le balcon de Tita Piaz

04-La chapelle aux fresques

La chapelle aux fresques

05-Vers le col de Rest

Vers le col de Rest

06-Tramonti di Sopra

Tramonti di Sopra

07- près de l'Albergo Cinisa de Forni

près de l’Albergo Cinisa de Forni

06-Laburnum alpinum

Laburnum alpinum

07-Hemerocalis flava

Hemerocalis flava

08-Hemerocallis flava

Hemerocallis flava

09-Lamium orvala

Lamium orvala

10-Viburnum lantana

Viburnum lantana

11-Viburnum lantana en fruits

Viburnum lantana en fruits

12-Moeringia muscosa

Moeringia muscosa

13 -Aster bellidiastrum

Aster bellidiastrum

14-Arabis ciliata

Arabis ciliata

15-Fraxinus ornus

Fraxinus ornus

16-Trifolium rubens

Trifolium rubens

18- Cirsium pannonicum

Cirsium pannonicum

19-Horminum pyrenaicum

Horminum pyrenaicum

20-Aposeris foetida

Aposeris foetida

21- Physoplexis comosa

Physoplexis comosa

22-Rhododendron hirsutum

Rhododendron hirsutum

23-Rhododendron hirsutum

Rhododendron hirsutum

24-Dianthus sternbergii

Dianthus sternbergii

25-Genista radiata

Genista radiata

26-Aquilegia einseleana

Aquilegia einseleana

26-Spiraea decumbens subsp hacquetii

Spiraea decumbens subsp hacquetii

27-Iris graminea

Iris graminea

Mardi 2 juillet

En bordure de route, entre Ampezzo et Tolmezzo, on peut admirer de magnifiques Peucedanum verticillatum atteignant parfois 3,50 mètres de haut. Le plein d’essence fait à Tolmezzo, retour à Ampezzo par une route touristique surplombant le torrent du Lumiei. Arrêt dans une clairière à proximité du lac de barrage établi sur ce cours d’eau et prospections botaniques jusqu’à Lateis à travers prairies, mégaphorbiaies et forêts. C’est au cours de cette herborisation que nous avons la joie de découvrir une petite merveille d’orchidée en voie de disparition, Microstylis monophyllos. Après quoi, en voiture pour la traversée du hameau puis parcours de 1400 mètres et arrêt pique-nique sur des grumes. Le repas terminé, nous grimpons dans une prairie pentue au sol bosselé mais aux fleurs innombrables et belles comme Lilium bulbiferum, Dianthus barbatus, Galeopsis speciosa et bien d’autres. De nouveau en voiture, nous atteignons Sauris di Sotto puis Sauris di Sopra. Un peu au-delà, la route éboulée ne permet pas de continuer et nous incite à rentrer à l’hôtel plus tôt que prévu.

08-Début de la piste Lateis Sauris

Début de la piste Lateis Sauris

09-Autre vue depuis la piste de Lateis à Sauris

Autre vue depuis la piste de Lateis à Sauris

10- Au-delà de Sauris di Sopra

Au-delà de Sauris di Sopra

11-Un chalet vers Sauris di Sopra

Un chalet vers Sauris di Sopra

12-Au-delà de Sauris vers la piste éboulée

Au-delà de Sauris vers la piste éboulée

28- Peucedanum verticillare

Peucedanum verticillare

29-Pedicularis elongata

Pedicularis elongata

31-Microstylis monophyllos

Microstylis monophyllos

32-Microstylis monophyllos

Microstylis monophyllos

30- Valeriana saxatilis

Valeriana saxatilis

Mercredi 3 juillet, nous avons l’intention de nous y retrouver dans le lacis des pistes des alentours de Lateis et Sauris. Bien sûr nous ne négligerons ni la flore ni la végétation. Donc, de l’hôtel, vite nous rejoignons le barrage. Arrêt dans un renfoncement de la voie : le paysage est dantesque mais les rochers, observés de près, perdent leur aspect angoissant grâce aux plantes qui les recouvrent. Relevé. Un peu plus loin, en voiture nous pénétrons dans la forêt entrecoupée de clairières, de prairies. Nouvelles prospections. Soudain c’est la clarté ! Mais… nous nous trouvons à l’entrée d’un immense cirque surplombé de rochers, d’éboulis. La piste tracée à flanc de la montagne, domine un précipice. Nous n’irons pas plus loin. Et comme il est tard nous allons nous restaurer sur deux bancs de bois face à face, en partie en surplomb du précipice. En définitive, nous n’aurions pu aller guère plus loin, la piste étant bloquée par des amoncellements de pierres et de terre. Et finalement nous ne pourrons rejoindre Sauris, un camion chargé de grumes bloquant l’accès d’une étroite voie y conduisant. Retour donc sur Ampezzo et de là aller jusqu’au-delà du col della Mauria où des centaines de sabots de Vénus colonisant un abrupt chemin forestier forment comme un long ruban enjambant la route ! Retour au bercail.

13-Autre piste de Sauris à Lateis

Autre piste de Sauris à Lateis

33-Geranium sylvaticum

Geranium sylvaticum

34-Myrrhis odorata

Myrrhis odorata

35-Thalictrum aquilegifolium

Thalictrum aquilegifolium

36-Tozzia alpina

Tozzia alpina

37-Cypripedium calceolus

Cypripedium calceolus

Jeudi 4 juillet nous quittons définitivement l’hôtel-refuge Tita Piaz sans toutefois omettre d’effectuer le relevé de la flore qui l’entoure. Ensuite nous explorons les alentours du générateur d’électricité puis un large chemin forestier, ainsi que les parages de la Casera Tintina et les rives de deux petits torrents. Herborisations fructueuses, qui permettent de noter Paederota bonarota et lutea, Achillea clavennae et oxyloba etc… etc… Mais il est grand temps de rejoindre Tolmezzo et de filer plein nord à Pramollo (en italien), Nassfeld (en autrichien), pour voir la rareté qu’est Wulfenia carinthiaca. En début d’après-midi départ pour Vienne où la botanique se résumera à la visite de la Palmenhaus de Schoenbrunn et à celle du jardin botanique de Vienne.

14-Paysage autour de Tita Piaz

Paysage autour de Tita Piaz

15-Mont Tinisa vu de Tita Piaz

Mont Tinisa vu de Tita Piaz

38 -Pulmonaria officinalis

Feuilles d’été de Pulmonaria officinalis

45-Wulfenia carinthiaca

Wulfenia carinthiaca

44-Seseli gouanii

Seseli gouanii

43-Thesium bavaricum

Thesium bavaricum

42-Saxifraga hostii

Saxifraga hostii

41- Rosettes de Saxifraga crustata

Rosettes de Saxifraga crustata

40- Paederota lutea

Paederota lutea

39- Paederota bonarota

Paederota bonarota

Suite : 1992 Chateauneuf de Grasse