Autre curiosité

Brigitte nous adresse trois photographies illustrant une anomalie touchant la Populage des Marais (Caltha palustris L. pour les botanistes…).

Alors que les fleurs de ce taxon possèdent habituellement 5 tépales caducs, ici on en compte un nombre variable selon les fleurs examinées mais toujours supérieur à 5, jusqu’à une quinzaine.

Cette anomalie ne semble pas exceptionnelle. En regardant bien les illustrations d’eflore, on trouve quelques autres cas.

Caltha palustris L.

Caltha palustris L. ou Populage des marais.

Caltha palustris L.

Caltha palustris L.

Caltha palustris L.

Une réponse à “Autre curiosité”

  1. merci Brigitte pour les jolies photos des Caltha ce phénomène est fréquent chez les ranunculacées : nombre de pétales variables, étamines en nombre important et indéterminé qui témoigne de l’ancienneté de cette famille située à la base des Eudycotilèdones.
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*